Canac dans la haute vallée du Dourdou est aujourd'hui un village d'une dizaine de foyers que viennent retrouver pour les week-ends et les vacances, résidents secondaires et estivants.

     Ce fut au XIXème siècle la paroisse la plus peuplée de la commune de Murat. Les anciens chemins sont maintenant devenus sentiers de randonnées ...

  Les vestiges qui dominent le village viennnent de faire l'objet d'une importante opération d'étude et de sauvegarde. Le projet fut récompensé en 2009 par le prix du ministére de L'Ecologie.

  Construit par les Peyrusse seigneur de Boissezon de Matviel à la fin du XVIème siècle, le château, siège d'une éphémère seigneurie du temps de Louis XIII est abandonné très rapidement par leurs successeurs, les Génibrouse. Il constitue un rare exemple d'une demeure Renaissance dans le Tarn.

Une balade sur les chemins historiques

    Les sentiers retrouvés permettent d'accéder aux vestiges depuis le village : une promenade familiale qu'il faut faire à son rythme pour franchir les 100 mètres de dénivellé (Voir le guide de visite).

      Le circuit (4 Km, 2 H) démarre du haut du bourg, à hauteur d'un calvaire. Un vieux pont de pierre permet de franchir le Poux. On longe des bâtiments qui furent, dit-on, les écuries du château avant de traverser, par une passerelle la petite gorge que fait le rec d'Espeyres autour du site du château.

       Le sentier longe les ruines d'un moulin et s'engageant dans la végétation suit l'ancienne draye des troupeaux pour aboutir dans les parcelles de terre, closes de murets, qui bordent les vestiges au nord.

       On revient au village par le sentier balisé en jaune qui emprunte vers l'église l'ancien chemin des morts et une calade.

Tourisme

Site officiel
Tourisme Tarn

Memoire - Histoire locale

Les amis

La Clote

Généalogie

généalogie